Cégep de Chicoutimi

Cégep de Chicoutimi
portailmoncchic
← Précédent

Bris électrique: les activités reprennent mardi matin

13 juin 2016

Les réparations au  réseau électrique étant maintenant complétées, toutes les activités reprendront normalement, mardi matin, au Cégep de Chicoutimi. La direction du Collège en profite pour remercier tous ceux qui ont permis de résoudre la problématique le plus rapidement possible.

Un prix national pour une étudiante en pilotage du Cégep de Chicoutimi

10 juin 2016

Myriam_DumoulinConcours Chapeau, les filles!

Le Cégep de Chicoutimi félicite Myriam Dumoulin, étudiante du Centre québécois de formation aéronautique (CQFA) du Cégep de Chicoutimi, qui a reçu le prix Continuité lors du gala national du concours Chapeau, les filles! qui avait lieu le 6 juin dernier juin à l’Assemblée nationale. 

Accompagné d’une bourse de 2 000 $ remise par le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, ce prix souligne notamment les e orts et les résultats des étudiantes qui ont passé de la formation générale du secteur jeune (l’école secondaire) à un programme technique du collégial. 

Lire la suite du communiqué.

Relais pour la vie

10 juin 2016

IMG_1829Quelques employés ont participé au Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer qui se tenait à l’UQAC les 3 et 4 juin derniers. Félicitations à Précillia Bouchard, Guylaine Gobeil, Marlène Savard, Raffaella Ciardullo et Deirdre Curran pour leur implication! Leur équipe a récolté la somme totale de 5 820 $.

Exposition de Sonia Boudreau, enseignante en Arts visuels

10 juin 2016

13305120_10153643195864135_308596722407996897_o

 

 

 

 

 

 

 

Invitation

Quiproquos et dérives

Exposition de Sonia Boudreau, enseignante en Arts visuels.

Jusqu’au 14 juillet 2016, à la salle L’Alternative de Baie-Comeau.

«Un quiproquo est un malentendu où l’on prend un être vivant ou un objet pour un autre alors que la dérive évoque la déviation par rapport au cours normal des choses. Ces deux termes rendent compte de l’ambigüité des sentiments humains et de leur violence.

Dans ce projet, je mets en parallèle les relations entre l’humain et l’eau. Avec de simples métaphores explorant des altérations d’échelles, je cherche à créer des images associées à la notion de duplicité selon laquelle l’humain assiste à ses propres échecs comme un spectateur. Je m’alimente autant des images véhiculées dans les médias que mes photos captées dans les profondeurs du Saint-Laurent, afin de mettre en relief cette confusion. 

Tel que l’a écrit Baudelaire, l’homme comme la mer est libre, indomptable, sauvage. Les deux partagent les mêmes abimes, les mêmes secrets, les mêmes richesses intimes, la même jalousie. Depuis toujours, l’homme et la mer combattent sans pitié ni remords, tellement ils aiment le carnage et la mort. Ils s’aiment et se détruisent, lutteurs éternels et frères implacables!»

——-
Sonia Boudreau est originaire de la Côte-Nord et réside présentement au Saguenay. Elle détient une maîtrise en arts visuel de l’Université du Québec à Chicoutimi (2006) et elle est enseignante depuis 2009 au Cégep de Chicoutimi. En tant qu’artiste, Sonia Boudreau à plusieurs expositions et résidences solos à son actif, au Québec et à l’étranger, ainsi que de nombreuses expositions collectives.

 

Pour en savoir pour ou pour lire le communiqué >>

Des étudiants en Technologie forestière en Californie

10 juin 2016

IMG_0331Projet mobilité

Huit étudiants de 3e année en Foresterie ont eu la chance de sillonner les routes de la Californie dans le cadre de leur projet de mobilité! Pendant ce voyage de 10 jours, ils ont entre autres parcouru deux grands parcs nationaux américains: le Yosemite National Park et le Séquoia National Park. Maxime Maltais, enseignant en Technologie forestière et Nancy Champagne, technicienne en au Département de biologie accompagnaient les étudiants. Le voyage fut extrêmement enrichissant, autant sur le plan professionnel que sur le plan personnel!

Maxime Savard participera aux Olympiades canadiennes des métiers et des technologies

17 mai 2016

MaximeSavard_2016_L

Maxime Savard, récipiendaire d’une médaille d’or lors de Olympiades québécoises des métiers, photographié en compagnie de monsieur Thierry Munger, enseignant en Technologie du génie électrique, qui accompagnait Maxime aux Olympiades.

Étudiant en Technologie de l’électronique industrielle du Cégep de Chicoutimi

Le Cégep de Chicoutimi salue la performance de Maxime Savard, un étudiant de Technologie de l’électronique industrielle qui représentera le Saguenay–Lac-Saint-Jean lors des Olympiades canadiennes des métiers et des technologies.

Étudiant de 3e année, il a remporté une médaille d’or lors des 14es Olympiades québécoises des métiers et des technologies, les 5 et 6 mai derniers, au Centre de foires de Québec.

 

 
 

 

← Précédent